LE LIVRE, disponible en librairie

Écrire sans "fautes", vous pouvez !

Extrait, couverture, sommaire, points de vente, résumé, préface

SOMMAIRE

J’évalue mon niveau

1. J’identifie les mots pour pouvoir les accorder

2. Je m’explique autrement les règles d’accord

3. J'accorde les noms et adjectifs de couleur

4. J’observe le fonctionnement des verbes

5. Je dédramatise le participe passé avec la règle de 3

6. Je joue à l’orthographe avec des briques de jeu

7. Je m’aide du dessin, de l’histoire et de la forme des mots pour identifier les lettres muettes

8. Je maitrise les formes et mots les plus fréquents

9. Je gère les consonnes doubles avec la méthode « PLOUFF »

10. Je comprends la logique générale de l’orthographe

Annexe. Je me sers des outils disponibles

Publié par ESF sciences humaines 

Depuis plus de 50 ans, ESF sciences humaines propose aux éducateurs, enseignants, chercheurs, formateurs, consultants et thérapeutes des ouvrages de réflexion et des outils de travail adaptés à leurs besoins dans des secteurs en constante évolution. Le catalogue est riche est de plus de 500 ouvrages, régulièrement actualisés par les auteurs et réédités.

RÉSUMÉ

Enfin une méthode innovante et efficace pour vous réconcilier avec l’orthographe, et avoir du plaisir à écrire ! C’est en comprenant son fonctionnement que vous pourrez déduire ou mémoriser plus facilement l'orthographe des mots, et mieux vous relire. 

Unique, la Méthode Joannidès (anciennement Méthode Apprenance) créée par Roxane Joannidès réunit tout ce que la science a découvert en orthographe et s’adresse à tous, quel que soit son profil, visuel, auditif ou kinesthésique, grâce à une diversité d’outils : des briques de construction, des perles de couleur, des images, pour percer le mystère de la logique orthographique.

Conjuguer, accorder le participe passé, gérer les consonnes doubles ou les adjectifs de couleur… Avec la Méthode Joannidès, vous n’aurez plus à apprendre par cœur sans comprendre.

Maitriser l’orthographe est un pouvoir, reprenez-le !

PRÉFACE

De Jacques DAVID. Maître de conférences en sciences du langage. CY Cergy Paris Université

L’orthographe du français a la réputation de provoquer énormément d’erreurs, de pénaliser les élèves et les étudiants durant toute leur scolarité, et d’être inaccessible y compris pour les usagers les plus lettrés. C’est partiellement vrai car ce français écrit présente des difficultés qu’aucune autre orthographe ne cumule.

Tout d’abord, elle présente des correspondances complexes entre son et lettre, avec notamment des segments de deux ou trois lettres pour les voyelles (ou, au, oi... ain, eau...) ou les consonnes (ph, qu..., sch...), avec parfois des graphies très exceptionnelles (th et ym dans thym...) ; mais aussi une pluralité de formes écrites pour un même son (è, ê, ai, ei, es, et...) et des consonnes doublées, apparemment sans logique sous-jacente.

Ensuite, l’orthographe du français comprend des lettres muettes et pour parachever cette « œuvre » orthographique, l’existence de nombreux mots homophones gêne sa maîtrise assurée, notamment parce que les formes écrites doivent être distinguées, comme dans des séries de noms du type air, aire, ère, hère..., et surtout pour différencier les formes d’un même verbe comme appeler, appelé, appelez, auxquelles s’ajoutent les participes accordés appelée, appelés, appelées.

Bref, nous serions en droit de penser que ces difficultés constituent autant d’obstacles à la maîtrise accomplie de cette orthographe. Pourtant, il n’en est rien... ou peu ! L’écriture du français obéit en fait à des logiques, des principes, des propriétés que certaines méthodes, ou manuels, ou logiciels d’apprentissage, ont délibérément ou involontairement obscurcis.

L’ouvrage de Roxane Joannidès prend le contre-pied de cette doctrine. Il rompt avec nombre d’idées fausses sur l’ampleur des exceptions par rapport aux règles, sur l’absence de procédures logiques et efficaces, sur l’importance surestimée de formes arbitraires. La méthode ne se contente pas de reproduire des démarches surannées qui reposent artificiellement sur la seule mémorisation des mots. Au contraire, cette méthode s’appuie sur les résultats de recherches aujourd’hui confirmés, qui associent des connaissances linguistiques précises et des connaissances sur l’acquisition du système écrit. Elle s’appuie également sur l’étude scientifiquement validée des difficultés persistantes d’adultes travaillant dans des secteurs professionnels où la maîtrise de l’écrit constitue une exigence toujours plus impérieuse.

En posant, dès son titre, que « Écrire sans fautes, vous pouvez ! », Roxane Joannidès fait la démonstration qu’en expliquant les règles dans ce qu’elles ont de régulier, de cohérent, d’homogène, elle assure un apprentissage plus efficace que la simple répétition des supposées exceptions. Elle sécurise ainsi un apprentissage qui peut être construit (ou reconstruit) à l’aide d’activités qui combinent des raisonnements linguistiques justifiés et des entrainements ludiques formateurs.

L’auteure propose également un enseignement extensif de l’orthographe, en assurant l’articulation de ses différentes composantes. Elle ne le limite pas aux seuls accords grammaticaux, de genre, de nombre, de personne... ou à la seule conjugaison des verbes. Elle prend la totalité du système dans toutes ses dimensions : du lexical au grammatical, de la lettre au mot, de la construction de ces mots à leur assemblage en phrases et en textes, jusques et y compris dans les usages professionnels aujourd’hui exigés dans toute communication écrite. De ce point de vue, l’ouvrage ne se contente pas de « travailler » l’orthographe comme un objet de connaissance externe, qu’il faudrait s’approprier indépendamment des nécessités de la production écrite. Au contraire, il propose une progression des apprentissages qui tient compte de cette réalité, car la maîtrise de notre orthographe ne peut s’accomplir que dans l’action même de l’écriture, par la rédaction régulière et fréquente, par des relectures et des réécritures efficaces, par l’exercice diversifié des usages et des genres écrits.